Plongée, Sports et Activités culturelles subaquatiques avec le comité Auvergne Rhône-Alpes de la FFESSM

Recommandations pratiques (guide lines) selon certaines pathologies :: Plongée, Sports et Activités culturelles subaquatiques avec le comité Auvergne Rhône-Alpes de la FFESSM

Médical

Sur cette page médecins fédéraux et pratiquants trouveront des recommandations pratiques pour la pratique de la plongée au regard de certaines pathologies.

L’activité subaquatique se pratique dans un environnement particulier et entraine des contraintes physiologiques spécifiques. 
Certaines activités subaquatiques peuvent aggraver de façon parfois dramatique et imprévisible une pathologie préexistante alors qu’elle n’aurait pas eu d’incidence dans un autre environnement et même dans le cadre de sports extrêmes.  
Ces recommandations ont été établies par la Commission Nationale et constituent un résumé utile et indispensable pour toute personne s'intéressant à la pratique des sports subaquatiques.

Pneumologie :

Conduite à tenir en cas d'asthme :

L'asthme est considéré comme une contre-indication formelle à la plongée, sur des hypothèses physiopathologiques qui paraissent difficilement contestables.
La FFESSM a établi un protocole d'évaluation de l'asthme qui exclut de la pratique de la plongée subaquatique de loisir avec scaphandre les asthmatiques présentant une pathologie affirmée, mais peut aussi l'autoriser dans certaines conditions particulières.

Cardiologie :

Certaines anciennes contre-indications ne sont plus d’actualité en raison de l’amélioration de la thérapeutique, d'une pratique plus sécurisante ou de l'évolution de nos connaissances.
Le groupe de travail « cardiologie et plongée » de la CMPN a établi un certain nombre de protocoles que connaissent les médecins fédéraux, seuls habilités à délivrer des certificats de non contre-indication dans ce cas.

Conduite à tenir face aux bêtabloquants

Conditions de non contre-indication à la plongée sous-marine pour les sujets prenant un traitement médicamenteux bêtabloquant (pathologie cardiovasculaire, ophtalmologique, migraines…, )

Conduite à tenir face à une coronaropathie

Critères décisionnels face à une coronaropathie dans le contexte de  plongée.

Conduite à tenir face aux troubles du rythme

Arythmies et plongée: critères décisionnels.

Conduite à tenir en cas de découverte d’un foramen ovale perméable (FOP) ou d’un shunt extracardiaque

La «découverte» par les plongeurs du FOP et de ses conséquences en plongée subaquatique a fait couler beaucoup d’encre et a animé (et anime encore) certains blogs/forums.
La CMPN a défini un certain nombre de règles qui précisent et dédramatisent la situation en cas de mise en évidence d’un FOP chez un plongeur.


Diabète :

La plongée chez les diabétiques insulinodépendants est possible mais ne peut être organisée que dans des conditions spécifiques.
Elle échappe par conséquent au sport de masse.
Vous trouverez sur cette page les informations suivantes :
  • Annexe 3-2-1c1 : Conditions autorisant la pratique : elle précise les conditions d’accès à la plongée pour les plongeurs diabétiques insulinodépendants (après un travail du groupe « diabète » de la CMPN et des échanges avec la CTN).
  • Annexe 3-2-1c2 : Certificat de non contre-indicationà la pratique de la plongée subaquatique de loisir par un diabétique insulinodépendant ; il est rédigé par le spécialiste du diabète et est indispensable pour le médecin fédéral (qui ne connaît pas aussi bien le diabète que le spécialiste) pour lui permettre de délivrer ensuite le certificat final de non contre-indication à la pratique de la plongée avec scaphandre.
  • Annexe 3-2-1c3 : La lettre d’information au Plongeur Diabétique Insulinodépendants est donnée avec des explications par le médecin fédéral au plongeur en même temps que le certificat de non contre-indication ; ceci évite que les informations soient éventuellement mal comprises ou interprétées.

Hémophilie et autres troubles de l’hémostase :

Les patients présentant une hémophilie pourront trouver à cette adresse les recommandations de la CMPN correspondant à cette pathologie pour la pratique des sports subaquatiques

D’autres troubles de l’hémostase que l’hémophilie existent, héréditaires, pathologiques ou induits pas des thérapeutiques.
Vous pourrez trouver à cette adresse les recommandations de la CMPN

eyeOphtalmologie :

Contre-indications ophtalmologiques à la plongée

Hygiène

Conseils pour la désinfection des appareils respiratoires
Tout ce que vous avez voulu savoir sur la désinfection des détendeurs .....
Rendez-vous également sur la FAQ (foire aux questions) sur ce même site de la CMP RABA pour des infos plus complètes.

Partager sur FacebookPartager sur Google Plus
  • Aquanaut
  • Ecole-de-plongee-Aquaventure
  • CIP
  • Go-and-Sea
  • Scuba-Wind
  • UCPA
  • Cabinet-Lafont
  • Vacanciel
  • Bleu-autrement